Femmes Sauvages juillet 22 – 2 Cycles

« Se vivre simplement, s’offrir un temps pour soi, pour se retrouver, apprendre de soi et des autres, savourer l’instant présent, contacter sa femme sauvage et créatrice »

Contacter sa nature profonde,

Au sein d’une aventure créative et chamanique.

Cycle 1 : du 14 au 17 Juillet 2022 – pour découvrir / s’inscrire

Cycle 2 : du 21 au 24 Juillet 2022 – pour les initiées / s’inscrire

Il existe dans les collines du GERS, un écrin de verdure qui vous attend, avec de la forêt, des prairies, un étang d’eau pure, de la roche et de la terre, un écrin pour 10 femmes qui pourront partager quatre journées dédiées pour elles uniquement.

Un écrin tout simplement fait pour se ressourcer, se re-centrer, créer, se laisser libre d’être, de penser, de danser, de sculpter, de respirer …

Se respecter

Quatre journées ponctuées de moments facilitant ces retrouvailles avec soi, avec sa part sauvage, sa part vibrante de liberté grâce à la médiation artistique : la danse, la musique, la sculpture, le chant, et tout ce que vous apporterez avec vous …

Se retrouver entre femmes, partager et aussi vivre pour soi, simplement dans la nature et prendre du temps, son temps, apprécier son rythme en écho à celui de la nature.

Nous avons à coeur de poursuivre nos accompagnements en duo, auprès de groupes de femmes au sein de cette période estivale, telle une pause, une bulle de douceurs et de découvertes joyeuses, sur quatre journées au sein d’un processus sensible.

Laisser s’exprimer, surgir ce qui de l’intérieur souhaite se montrer par la création plastique ou par la danse, se montrer au monde.

Communier avec la Nature, avec sa nature profonde et celle des autres femmes.

Tarif : 260€ le stage de quatre jours.

Chaque participante apportera de quoi dormir ( tente, matelas, sacs de couchage), et de quoi partager pour se nourrir ( une liste pour sera envoyée).

 

Un Commentaire

  1. Bonjour Valerie Leroux,

    Je suis intéressée par votre proposition de stage « Femmes sauvages » du 23 au 26 juillet.

    Reste-t-il des places ?
    Y a t-il des bus pour se rendre sur le lieux car je n’ai pas de voiture ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous

    Marion Puisset

Répondre à Puisset Marion Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *